Pour garder Neymar, le PSG viserait Tite

Le Paris Saint-Germain s’active en coulisse pour dénicher le futur entraîneur de l’équipe première à l’horizon 2018-2019, et semblait viser jusqu’alors des grands noms du football européen. Mais en allant chercher Tite, l’actuel sélectionneur du Brésil, les dirigeants franciliens ne feraient-ils pas une meilleur opération auprès de Neymar ?

Depuis l’élimination du Paris Saint-Germain par le Real Madrid en huitième de finale de la Ligue des champions, les rumeurs d’un départ de Neymar dès l’été prochain se font toujours plus insistantes. La Maison blanche ferait le pressing pour récupérer l’international brésilien à tout prix, et le numéro 10 des Rouge et Bleu n’a lui pas pris la peine de sortir de son silence pour couper court à tout ce cirque médiatique. Pourtant, un communiqué ou une déclaration de l’ancien prodige du Santos FC suffirait à mettre fin aux extrapolations. De fait, difficile de savoir sur quel pied danser… Même les dirigeants du club francilien seraient méfiants, et feraient tout pour satisfaire l’ancien Blaugrana.

Ceux-ci auront plusieurs problèmes à régler, mais en mettant la main sur un entraîneur que la star apprécie tout particulièrement, ils s’assureraient au moins d’une nouvelle saison commune avec celui qui est actuellement blessé et se soigne dans son pays natal. Or, selon les informations d’UOL, c’est en ce sens que l’actuel patron de la Seleçao apparaîtrait désormais sur les tablettes parisiennes. Tite, dont le contrat avec la fédération brésilienne expire après la Coupe du monde en Russie, aurait été approché par les Nasser Al-Khelaïfi et consorts.

Neymar et l’intéressé s’apprécient tout particulièrement, et si d’aventure le PSGparvenait à convaincre le technicien de 56 ans de les rejoindre, le signe envoyé au joueur serait particulièrement fort. Tout serait mis en oeuvre pour que celui qui a été arraché au FC Barcelone contre 222 M€ soit dans les meilleures conditions, le véritable patron de l’équipe sans que personne ne puisse lui faire ombrage. La direction des Rouge et Bleu prendrait néanmoins un risque, car Tite, malgré sa très grande réputation en Amérique du Sud, ne s’est jamais frotté au football européen. Avec lui plutôt qu’un Antonio Conte ou un Luis Enrique, Neymar n’aurait aucune chance de partir, mais en contrepartie, le pari serait forcément plus risqué. En 2013-2014, pour plaire à Lionel Messi, le FC Barcelone avait tenté l’option Gerardo Martino. “Tata” n’était resté qu’un an et n’avait pas remporté autre chose qu’une Supercoupe d’Espagne…

Leave a Comment

error: Content is protected !!