Le président Guelleh participe à une cérémonie marquant l’atterrissage à Djibouti du câble Internet sous-marin SEA-ME-WE 5

cable IOG GGGG

Le président Ismail Omar Guelleh a participé ce dimanche à une cérémonie marquant l’atterrissage à Djibouti du câble Internet sous-marin SEA-ME-WE 5 (South East Asia-Middle East-Western Europe 5).

Ce câble qui a été connecté à la station de câble sous-marin de Djibouti Télécom située à Haramous, augmentera la capacité de connexion internationale de notre pays.

Plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de la communication, chargé des Postes et des Télécommunications, M. Ali Hassan Bahdon, le directeur Général de Djibouti-télécom, M. Mohamed Assoweh Bouh, ainsi que des hauts responsables de l’opérateur national ont pris part à cette cérémonie.

Lancé en juillet 2014, ce projet vise à offrir des capacités supplémentaires de télécommunications entre l’Europe et l’Asie, en passant par le Proche et le Moyen-Orient, ainsi que le sous-continent indien.

Le SEA-ME-WE 5 desservira en effet 17 pays : Arabie Saoudite, Bangladesh, Birmanie, Djibouti, Egypte, Emirats Arabes Unis, France, Indonésie, Italie, Malaisie, Oman, Pakistan, Qatar, Singapour, Sri Lanka, Turquie et le Yémen.

“Pour notre pays qui est déjà connecté au Gulf Bridge International (GBI), au Transcontinental Europe India Gateway (EIG), au EASSy, au SEACOM, au SEA-ME-WE 3 ou encore au câble régional Aden-Djibouti, le nouveau système de câble sous-marin SEA-ME-WE 5 sera un atout de plus pour atteindre son ambition d’étendre l’accès aux TIC à toute la région”, a expliqué à la presse le directeur Général de Djibouti-Télécom, M. Mohamed Assoweh Bouh.

“Djibouti vient de faire un pas de géant dans sa quête de devenir un hub régional de télécommunication”, a-t-il confié.

D’une capacité optimale de 24 térabits par seconde (Tbit/s), le SEA-ME-WE 5 offrira aux particuliers et aux entreprises de la capacité très haut débit et un accès plus rapide. Il est long de 20 000 kilomètres.
AAD

Reply