Djibouti : renforcement du dispositif juridique et sécuritaire de l’état d’urgence en vigueur

EDITION-207-Conseil-des-ministres-Un-complexe-olympique-pour-relever-le-niveau-des-nageurs-djiboutiens

Le gouvernement djiboutien a approuvé mardi le renforcement du dispositif juridique et sécuritaire de l’état d’urgence en vigueur à Djibouti.

Selon un communiqué officiel, ce projet de loi va doter Djibouti d’un arsenal juridique pour mieux prévenir et dissuader les risques d’insécurité dans le contexte actuel de tension qui oppose les Etats de la communauté internationale et les groupes terroristes.

“Dans un monde confronté au danger terroriste devenu permanent depuis une décennie, notre pays à l’instar de nombreux autres doit se doter d’instruments légaux appropriés capables d’endiguer la menace”, peut-on lire.

En effet, ce projet de texte “conforme à l’article 62 de la Constitution djiboutienne” vise surtout à organiser l’état d’urgence et encadrer la situation exceptionnelle en édictant les prérogatives et désignant les autorités qui en seraient investies.

Toutefois, ce projet de loi sera soumis à l’approbation finale du parlement pour sa mise en œuvre exceptionnelle.

Djibouti, qui accueille plusieurs bases militaires occidentales, a été frappé le 24 mai 2014 par un attentat terroriste qui a été revendiqué par le groupe somalien Al-Shebaab

Reply